Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
marredengraisserlessupermarches.over-blog.com

Les hypothèses de Lordon sur l’hérésie des taux négatifs

Honnêtement, vous auriez du fric à prêter à un pote en manque, le prêteriez-vous... en lui versant vous-même un taux d’intérêt ? Eh bien, c’est ce que font depuis quelque temps les investisseurs. Ils prêtent à taux d’intérêt négatifs à des pays et à des organismes comme l’Allemagne, la France, la Belgique, le Fonds européen de stabilité financière (FESF)...

Vous proposez un tel deal à votre pote pour qu’il accepte votre pognon et il se marre en s’inquiétant de votre santé mentale, vous êtes bien d’accord ? Frédéric Lordon, dans son dernier billet, rigole aussi et interroge :

    « Pourquoi des agents économiques supposément rationnels en viennent-ils à accepter de payer pour prêter ( !) alors qu’ils pourraient simplement rester liquides ? »

« Rester liquides », c’est-à-dire garder leur fric en cash sonnant et trébuchant. La fameuse monnaie fiduciaire, à taux zéro certes – en tout cas pas négatif – et garanti sans risques par définition.

http://blogs.rue89.com/yeti-voyageur/2012/07/25/les-hypotheses-de-lordon-sur-lheresie-des-taux-negatifs-228082
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article